top of page

Loches : douze logements dans l'ancienne Caisse d'Épargne

La communauté de communes Loches Sud Touraine vient de céder à un investisseur privé l’ancien centre d’affaires Alfred-de-Vigny à Loches, qui a notamment abrité la Caisse d’Épargne. Douze logements y sont prévus.

Mis en vente, il y a plus de dix ans, le bâtiment qui a abrité l’ancienne Caisse d’Épargne à Loches vient d’être cédé à un investisseur privé par la communauté de communes Loches Sud Touraine.

La collectivité en avait hérité à la suite de la fusion avec l’ancienne communauté de communes Loches Développement, propriétaire depuis 1997 après un achat estimé à l’époque à 1,65 million de francs (soit 251.540 €). La transaction s’est faite pour un montant de 265.000 €.

C’est la société Histoire et patrimoine, du groupe Altarea (1), qui se présente comme le premier développeur des territoires qui en a fait l’acquisition. Engagée dans la sauvegarde du patrimoine ancien, la société a déjà rénové et restauré de nombreux lieux historiques partout en France, comme le couvent de la Miséricorde et l’hôtel d’Estissac à Poitiers (Vienne), la caserne Schramm à Arras (Pas-de-Calais) ou encore l’hôtel Voysin dans le quartier du marais à Paris. Son projet porte sur la réhabilitation du bâtiment afin d’y accueillir douze logements.

Bâtiment classé aux Monuments historiques, celui-ci a, notamment, accueilli jusqu’en 1983 le bureau local de La Nouvelle République, au niveau du 1er étage. L’hôtel de la Caisse d’Épargne est construit entre 1907 et 1909, après un appel d’offres passé le 26 septembre 1906. Il est alors inauguré le 15 août 1910 devant le général Jean Brun, ministre de la Guerre. Le bâtiment devait accueillir à la fois la Caisse d’Épargne et la Poste, mais la venue de cette dernière ne s’est jamais concrétisée. L’hôtel est composé de deux ailes de style néo-Renaissance, se développant le long de deux rues à angle droit, et qui sont reliées par une façade en pan, coupé au niveau du carrefour.

41 vues1 commentaire
bottom of page